BlogInnovation technologiqueRéalité virtuelleVidéo 360laval virtual world 2020 affiche

Laval Virtual est, avec des milliers de visiteurs chaque année, le plus grand salon spécialisé des technologies immersives : la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Avec une fréquentation annuelle qui ne cesse de croître, l’édition 2020 de l’événement devant se dérouler du 22 au 24 avril semblait largement comprise, du fait de la crise sanitaire qui touche actuellement le monde entier.

C’était sans compter la réactivité et l’ingéniosité des organisateurs, qui ont rapidement trouvé un moyen de contourner les restrictions en vigueur et mener à bien le salon : organiser un environnement intégralement virtuel. Ce n’est pas étonnant, venant de la référence des événements VR/AR. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le salon a relevé ce défi avec brio. Retour sur cette édition 2020 du salon Laval Virtual, qui a bouleversé les codes de l’événementiel.

Laval Virtual World – Un salon entièrement virtuel et interactif

Laval Virtual campus virtuel

Le salon Laval Virtual se tient chaque année, depuis 1999, Laval en Mayenne. Il réunit chercheurs, spécialistes, développeurs et ingénieurs autour d’une même thématique : les réalité immersives. Avec une fréquentation croissante (17 000 participants ont été enregistrés en 2017), il nous permet édition après édition de découvrir les dernières innovations en matière d’immersion, et ce dans plusieurs secteurs d’activité : industrie, santé, formation, événementiel, marketing, immobilier, culture, etc.

Toutefois, l’apparition de l’épidémie COVID-19 et sa propagation ayant eu de lourdes répercutions sur la scène événementielle mondiale, la tenue du salon était fortement remise en question. Comment alors, mener à bien l’événement que toute la communauté VR/AR attend depuis plus d’un an ? La réponse était évidente : organiser un événement intégralement virtuel.

Les organisateurs du salon ont rapidement réagi, en mettant en place un campus virtuel capable d’accueillir plus de 25 000 personnes. Cette solution, développée par VirBELA, leur a permis de créer en un temps record, un environnement 3D aux couleurs de Laval Virtual offrant les mêmes échanges, interactions et discussions, que celles prévues par la version physique salon (et bien plus encore).

Une expérience ludique, complète et originale

Pour visiter le salon virtuel, il suffisait d’installer le logiciel VirBELA sur votre ordinateur et de suivre le processus d’inscription au Laval Virtual World 2020. Après avoir créé votre avatar au travers un éditeur de personnage étonnamment varié, vous vous retrouviez transporté au sein d’un gigantesque campus, comportant lui-même différentes sections.

Outre un paysage naturel et rafraîchissant, les visiteurs pouvaient assister aux différentes conférences ou visiter les stands des entreprises aux activités variées, qui viennent chaque année nous faire découvrir leur savoir faire. Mais ce n’est pas tout. En effet, l’accent a été mis sur la facilitation des interactions entre les visiteurs.

Si des fonctionnalités permettaient de choisir nos interlocuteurs afin d’échanger vocalement, d’autres interactions, plus ludiques ont été prévues afin de faire passer un moment convivial à ceux qui se sont essayés à l’expérience (et ils sont nombreux).

Par exemple, il était possible de jouer au football avec les autres avatars, de participer à une fête animée par un DJ, où encore coller des post-it de couleurs sur les murs virtuels, à la manière d’un livre d’or. Par ailleurs, ces papiers de couleurs ont visiblement stimulé la créativité de certains, qui se sont laissé aller à de jolies fresques murales.

Gros succès pour cette édition 2020 du Laval Virtual

laval virtual 2020 article

Ce Laval Virtual World 2020 a rencontré un succès inespéré, comme le confie Maud Oukaltoum, responsable du salon, dans un entretien accordé à actu.fr : « C’est juste dingue. On espérait 1 500 inscrits. Il y en a eu 11 200. On a répondu à une vraie demande. On a proposé un autre moyen de se rencontrer que les réunions virtuelles sur les applications classiques. L’événement a décollé à l’international. 110 pays ont été représentés contre 54 en moyenne sur le salon. ».

Cette réussite nous fait forcément nous poser la question des nouveaux usages dans l’événementiel et de l’absolue nécessité de la présence physique. Quel sera l’événementiel de demain ? Une question qui nous vient naturellement, quand on voit l’habileté avec laquelle le salon Laval Virtual est parvenu à s’émanciper de toutes les questions logistiques.

Au vu des nombreuses réactions positives qu’a suscité cet événement d’un nouveau genre, les visiteurs semblent avoir trouvé, pour la plupart, ce qu’ils étaient venus chercher. Pour notre part, nous espérons voir émerger davantage d’événements de ce genre, qui participent à faire avancer l’industrie de l’immersion.